Maîtres délégués : recrutement, rémunération, classement et avancement.

samedi 8 août 2015
popularité : 0%

Des améliorations dans le décret du 21 juillet 2015 publié le 05 août au JO.

Le décret relatif aux maîtres délégués des établissements d’enseignement privé sous contrat, conclu le 06 mai, a été publié le 05 août au JO.

Dès la rentrée 2015

Premier degré : les suppléants seront enfin classés sur une échelle indiciaire évolutive (celle des maîtres auxiliaires), ce qui leur évitera désormais de rester bloqués à un même indice des années durant

Second degré : les délégués auxiliaires, classés MA 3 et MA 4, seront classés sur l’échelle des MA 2.
Les maîtres délégués exerçant dans les premier et second degrés en contrat à durée indéterminée et les maîtres bénéficiant d’un contrat conclu à titre définitif, classés sur une échelle de rémunération de maître auxiliaire de troisième ou de quatrième catégorie avant l’entrée en vigueur du présent décret bénéficient d’un avenant à leur contrat pour être classés sur l’échelle de rémunération des maîtres auxiliaires de deuxième catégorie.
Ces maîtres sont classés à l’échelon comportant un traitement égal ou à défaut immédiatement supérieur à celui dont ils bénéficient dans leur échelle de rémunération d’origine. Dans la limite de l’ancienneté exigée pour l’accès à l’échelon supérieur dans leur nouvelle échelle de rémunération, ils conservent l’ancienneté dans l’échelon qu’ils détenaient dans leur échelle de rémunération d’origine si leur promotion leur procure une augmentation de traitement inférieure à celle qu’entraînerait dans leur ancienne échelle la promotion à l’échelon supérieur ou, dans le cas où ils sont déjà à l’échelon terminal, à celle qui résultait de leur dernière promotion.

À la rentrée 2016 :

Second degré : les MA 2, ayant un contrat définitif pourront intégrer l’échelle des certifiés par liste d’aptitude.

Des avancées réelles, mais d’autres revendications restent encore sans réponse :

- l’égalité de traitement entre les remplaçants du privé et ceux du public,
- l’augmentation des moyens pour la formation professionnelle et particulièrement la préparation aux concours
- la prise en compte des années d’ancienneté pour le classement sur l’échelle de paiement des MA 2



Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique