CLASSIFICATION DES ASEMS DANS LES ETABLISSEMENTS PRIVES CATHOLIQUES

samedi 27 juin 2015
popularité : 0%

Dans les établissements privés catholiques, les Asems (Agents spécialisés des écoles maternelles) sont souvent payées au smic. La classification PSAEE (Accord du 7 juillet 2010 sur les classifications et les rémunérations afférentes) ne correspond pas à leur travail réalisé et à leurs responsabilités.

Une petite histoire qui en dit long sur certaines pratiques scandaleuses des OGEC (Organisme de Gestion des Ecoles Catholiques) : un nouveau directeur (dans l’Ain) voulant revaloriser le travail des Asems a repris la grille de classification faite ultérieurement. Cette grille réalisée par une directrice incompétente les classait en strate I, degré 1 pour la technicité, la responsabilité, l’autonomie et la communication ! Elles étaient assimilées à des exécutrices de tâches simples sans aucune initiative.

Oui mais… si l’intention de ce nouveau directeur était respectable, sa démarche l’était moins : il a repris les classifications PSAEE pour qu’elles correspondent à l’augmentation de 50 euros que l’OGEC concédait. Prêt à augmenter un degré d’un point mais à rebaisser un autre pour retomber sur la somme qu’il s’était fixé. Or, cette procédure ne correspond pas à l’accord sur les reclassifications qui ont pris effet depuis septembre 2010. Ce sont en effet les responsabilités et les tâches qui définissent les strates et les degrés, cette définition conduit à un salaire et non l’inverse.

Les Asems doivent être reconnues dans leur travail. Dans leur présence en classe, elles prennent en charge un petit groupe d’enfants (ateliers) sous la responsabilité de l’enseignante, fonction d’auxiliaire pédagogique. Dans l’accompagnement d’un groupe d’enfants ou d’un seul enfant, elles prennent en charge ces élèves. Elles sont capables de réactivité et d’initiative face aux comportements des enfants, quand un enfant se fait mal, a besoin d’aide, a besoin qu’on lui rappelle le cadre. De plus, dans beaucoup d’écoles, elles prennent en charge la cantine, la garderie. Pour tout cela, elles doivent être en strate II.

Après une lutte qui avait commencé en septembre 2014. Les délégués du personnel ont réussi en juin 2015 à ce qu’une Asem soit reconnue dans son travail. Les autres, par peur, avaient signé pour l’augmentation de 50 euros. Elles ont été reconnues en strate II, mais les degrés ont été vus à la baisse pour correspondre à cette augmentation octroyée généreusement par l’OGEC !!!!! Si elles avaient tenu bon, elles auraient pu avoir une augmentation d’environ 150 euros. Celle qui a tenu bon, et il faut du courage sous la pression de la direction, est maintenant reconnue en strate II, pour les différents critères classants :
Technicité : degré 3
Responsabilité : degré 3
Autonomie : degré 2
Communication : degré 2
Management : degré 1

Il est important de mutualiser ces grilles de classification. Chaque directeur s’arrange avec. Il existe des disparités considérables dans la rémunération des Asems. Même si leurs tâches divergent suivant les établissements, des constantes demeurent. Il faut qu’elles soient reconnues dans leurs aptitudes, dans leur travail. Et cette reconnaissance passe par le salaire.

Le Sundep revendique :
• Que les Asems aient les mêmes droits, même grilles de salaire que les employés du public.
• Que tous les salariés OGEC aient droit au complément familial et pas seulement les cadres.
• De sortir de ce mode de classification PSAEE dans lequel les diplômes ne sont pas reconnus et comme cet exemple le montre, le calcul des salaires devient un programme inextricable avant tout destiné à masquer l’arbitraire patronal.

Le SUNDEP Solidaires continuera de défendre des hausses de salaires uniformes (en points en non en pourcentage) pour toutes et tous, le retour de l’indexation du point FNOGEC sur celui de la fonction publique, une vraie progression de carrière qui tienne compte de l’ancienneté et des salaires selon le code du travail : à travail égal salaire égal !

N’hésitez pas à faire remonter vos situations, il est important de ne pas rester isolé et de mutualiser nos expériences.


Commentaires

Logo de CHAUVEAU DELPHINE
samedi 26 novembre 2016 à 10h38 - par  CHAUVEAU DELPHINE

Bonjour
Je suis ASEM dans une école privée depuis le 2 mai 2011. Mon poste est de 29 h plus 3h de TAP soit 32h semaine. Depuis septembre je remplace une collègue pour 3h de garderie le matin dont l’OGEC m’a fait signé sur mon planning en rajoutant plus 3h. Je n’ai pas signé d’avenant a mon contrat de travail. Pour ces 35h par semaine je suis rémunérée 950€ en strate 1. J’ai optenu mon CAP P.E en 2009 et j’ai fait des remplacements en 2010 plus un poste d’asem pour l’année 2010 2011, suivi d’un remplacement d’octobre 2011 a avril 2012. Est-ce que je peux espérer passer au strate 2 pour ce poste,sachant que je fais la garderie le matin la classe a suivre et l’étude tous les soirs.

Navigation